Les open-space pour coworker : une solution qui a toujours la côte !

5 (100%) 2 votes

A l’heure actuelle, une multitude d’entreprises ont choisies pour installer leurs salariés, d’opter pour des grands open-space, logés principalement sur des plateaux de travail, qui peuvent initialement être divisés ou non selon les choix managériaux et stratégiques des entreprises.

De nombreux managers plébiscitent encore l’open-space ; que l’on peut définir comme une très grande pièce voire un « plateau », sans cloisons pour séparer le tout ; malgré la réticence qu’éprouve encore certains salariés, notamment dû au bruit environnant et à l’absence d’intimité, notamment pour passer des coups de fils. Malgré tout, certains salariés estiment que s’ils ont le choix, ils ne reviendront pas en arrière et conserveraient leurs open-space actuels.
Où se trouvent alors les intérêts d’une entreprise à conserver ce mode d’organisation ?

Une nouvelle méthode : les bureaux interchangeables

Nettement plus impersonnel mais plus modulable, les nouveaux bureaux ne sont pas attribués à une seule personne mais chacun peut choisir où s’installer quand il arrive le matin, soit plus isolé, sur un large bureau commun, proche de la fenêtre, plus éloigné etc. Ainsi, les affaires personnelles sont rangées dans un casier le soir en partant et les bureaux restent « immaculés ». Cela permet un double gain : de s’installer en équipe pour avancer davantage sur les projets et obtenir une bonne synergie entre les collaborateurs. Mais également d’avoir moins de bureaux et donc moins d’espace à louer. Et ceci parce que les entreprises misent sur le télétravail, qu’ils proposent plus spontanément à leurs employés (et qui est depuis peu inscrit dans la loi française). Certaines entreprises ont même calculé entre les congés, les absences pour cause de maladie et le télétravail, le nombre maximum de personnes susceptibles d’être présentes au sein des locaux et ont donc adaptés la taille.

Une communication facilitée

Dans un open-space, la communication a l’avantage d’être plus facile et plus naturelle car les murs non présents ne représentent pas des barrières physiques où il faut passer outre pour pouvoir communiquer.
Etre plus proches de ses collègues et voisins permet également de générer plus facilement des moments de convivialité, ce qui augmente la cohésion des équipes.
Point trop souvent négligé : une organisation en open-space contribue à « gommer » quelque peu les rapports hiérarchiques car finalement, managers et opérationnels travaillent au même endroit. Les équipes hésitent donc beaucoup moins à solliciter leur manager et les échanges entre eux sont de meilleure qualité.

No comments
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que serait un monde numérique sans interaction humaine ?

Comeet encourage le bien-être au travail en mettant la technologie
au service des relations en entreprise.
Partez à la rencontre d'autres professionnels lors d'activités conviviales.